Konubinix' opinionated web of thoughts

Mes Valeurs

Voici les valeurs qui animent Konubinix, par ordre d’importance.

  1. top horizon. what is your commitment as a human being or as a company. IOW, what is your purpose. At the same level would be your values. you don’t care where you work as long as X. Are gonna be your prime drivers.

https://gettingthingsdone.libsyn.com/ep-53-an-overview-of-gtd

meta valeurs

Ce que j’appelle meta valeurs, ce sont des valeurs sur lesquelles je suis intransigeant. Si l’une d’elle n’est pas respectée, je vais me sentir mal.

honnêteté intellectuelle, nuance/modestie épistémique, hygiène mentale

Je pense savoir peu de choses et je m’efforce de faire savoir mes degrés de crédence.

Je ne veux pas avoir raison pour de mauvaises raisons et préfère décider de croire qu’affirmer avoir raison.

Je m’efforce d’être conscient que mes décisions sont basées sur mon opinion biaisée1 tout en restant pragmatique et évitant l’analysis paralysis2.

Enfin, j’ai conscience que mes évidences sont seulement propres à mes expériences, mon système de valeurs et mon système de croyances.

faire de son mieux

Reconnaître se tromper (avoir meta raison) et l’accepter.

valeurs principales

Ici sont décrites mes valeurs. Si quelque chose déclenche une émotion désagréable, c’est probablement qu’il contredit une de ces valeurs.

rationalité

Je m’efforce :

maïeutique/co-rationalité

Lié à appartenance à un groupe. J’ai l’impression qu’il est important pour moi que mon entourage se comporte de façon rationnelle et soit honnête intellectuellement.

rigueur/radicalité épistémique/philosophie

J’accepte ne pas savoir grand chose, mais je m’efforce de creuser les sujets qui m’intéressent pour au moins atteindre la vallée de l’humilité. J’accepte ne pas creuser tous ces sujets (feel confident not doing what you are not doing) et je nuance mes opinions et croyances en conséquence.

engagement

  • Je ne veux pas dire oui si je n’ai pas de bonnes raisons de croire que je vais pouvoir tenir ma promesse.
  • Donc, si je dis oui, c’est que je pense que je vais le faire.
  • Donc, si j’ai des raisons de croire que je ne vais pas tenir ma promesse, alors je ne promets pas.3

Il est normal que parfois je ne sois pas capable de tenir ma promesse, car :

  • nous sommes de mauvais estimateurs. J’ai pu sincèrement croire à tort que j’y arriverais,
  • des imprévus surviennent, comme de nouvelles promesses plus importantes à tenir,

Dans ce cas, je fais de mon mieux, ce qui ici implique renégocier mon engagement.

when the facts change, I change my mind. what do you do, sir?

En aucun cas, je ne dois :

  • laisser le flou sur ma promesse. Je renégocie mon engagement aussitôt que possible (voir tolérance)4,
  • tomber dans le biais de bonne conscience et laisser se créer une promesse floue parce que j’ai l’échappatoire de la renégociation. Je fais de mon mieux pour utiliser sincèrement mes connaissances pour décider si je vais pouvoir tenir ma promesse5.

Je pense qu’être clair sur mes engagements est compatible avec le principe d’économie. Car la charge mentale nécessaire à retenir une promesse floue rend plus difficile d’être en cruise control6.

cohérence, congruence

Il est important pour moi d’avoir un cadre de croyances et d’attitudes cohérent. J’attends aussi des gens qui m’entourent d’avoir des comportements cohérents, mais je m’efforce de tolérer les comportements incohérents par sérendipité guidée et pour ne pas discriminer (blame the game, not the players).

Les arguments que j’identifie comme fallacieux me gênent beaucoup7.

pragmatisme, conséquentialisme

J’agis en fonction des conséquences attendues de mes actions.

Je crois qu’on n’est jamais certain des conséquences de ses actions. Mais je m’efforce d’éduquer mon système 1 pour me faire une opinion aussi neutre et objective que je peux. J’accepte le risque de me tromper, et j’agis en mon âme et conscience.

Parfois, en voulant faire bien, on arrive à des conséquences inattendue. Pour moi, cela n’est pas une excuse pour ne pas essayer de faire bien en premier lieu. Il faut accepter la différence entre bien faire et avoir de bonne conclusions. On a le contrôle sur le premier, mais pas sur le deuxième, alors autant concentrer son effort sur le premier (voir dichotomy of control, métaphore de l’archer).

Je crois que « le mieux est l’ennemi du bien » et j’accepte volontiers arrêter ma décision sur une option qui me satisfait lorsque j’en ai une plutôt que de chercher mieux ailleurs. Je pense que cela ne contredit pas ma volonté de rester ouvert à mieux. Je m’efforce donc de lutter contre la rationalisation « mon option est meilleure » pour favoriser la sérendipité aiguillée en considérant les nouvelles options de façon neutre.

respect des règles que je comprends

Pour moi, appliquer des décisions rationnelles et conséquentialistes est cohérent avec le respect en général des règles. Respecter des règles me semble être en général une bonne heuristique.

principe d’économie

Je vais privilégier les solutions les moins coûteuses qui me semblent rester compatibles avec mes objectifs.

Je reconnais néanmoins que cela me rend sensible au biais de status quo et au biais de confirmation.

indépendance physique et cognitive

J’ai besoin de sentir que je crois vraiment ce que j’ai décidé de croire. J’essaye de rester sensible à mes biais cognitifs, à la théorie argumentative du raisonnement et je tente de mettre à l’épreuve régulièrement les raisons que j’ai de croire.

Voir thèse de Sapir-Whorf (attention à ne pas l’utiliser dans un contexte trop général).

honnêteté/transparence/sincérité/intégrité ?

Je fais confiance aux gens pour essayer de bien faire et je m’attends à ce qu’ils raisonnent leurs choix. Je m’efforce de comprendre ou à défaut accepter leurs choix.

Lié à la tolérance, car afin qu’on se sente libre d’être transparent, il faut qu’on s’attende à un environnement qui le permet.

Lié au principe d’économie car il est plus simple d’être transparent que de devoir jouer un rôle.

inciter les initiatives et accepter de se tromper

Confiance sur l’intention des gens et acceptation de leurs erreurs. Je pense que les gens essayent globalement de bien faire, même s’ils tombent souvent dans le biais de bonne conscience.

Accepter de faire des choses car on pressent que ça nous met dans une bonne situation de découverte.

respect/bienveillance/tolérance

Il est difficile d’accepter quand les gens font des choses différentes de ce que j’avais en tête, mais j’ai décidé de croire que cela me permet d’apprendre. Je fais l’hypothèse qu’on n’est pas si différent que ça dans nos objectifs.

authenticité/comprendre et accepter ses émotions/se sentir bien/être détaché

hédonisme, épicursime, stoicism

Accepter de ne pas se sentir mal, garder du recul face à une situation hors de son contrôle et considérer que tout ce que je risque, c’est d’avoir une émotion désagréable.

dichotomy of control

Don’t blame yourself for not doing more than the best you can do.

vivre bien, c’est changer les choses ou les accepter

appartenance à un groupe

Je veux que les environnements où j’évolue soient en accord avec mes valeurs.

coopération/faire équipe

Lié à engagement, honnêteté intellectuelle, tolérance et cohérence. Je veux être capable de considérer que les membres de mon équipe et moi même avançons vers un objectif commun (voir should I be a team player or a goal player?).

Lié au rasoir de Hanlon, je ne demande pas à un membre de l’équipe de s’excuser de s’être trompé. Si je suppose qu’il à fait de son mieux et qu’il a pris la décision qu’il jugeait meilleure (faire de son mieux) au moment où il l’a prise, il ne devrait pas se sentir mal.

Parenté/nid familial

Je veux que mes enfants aient de bonnes conditions pour grandir en s’épanouissant.

partage de connaissances

Vulgarisation. enseignement. braindump & blog.

s’améliorer, aller de l’avant et faire de son mieux

Chaque événement est une occasion d’apprendre et de s’améliorer. Chaque cours une occasion de faire encore mieux, de savoir encore plus.

valeurs secondaires

Les valeurs suivantes me semblent importantes, mais je me rends compte que je n’en fais que très rarement des objectifs finaux.

apprendre

Associée en général à partage de connaissances, pragmatisme. teach to learn

enthousiasme

créer

J’aime quand j’arrive à concevoir quelque chose, mais il faut que j’ai une raison de créer. Associée en général au pragmatisme, j’aime créer des choses qui m’aident dans la vie de tout les jours (voir life-hacking).

Notes pointant ici


  1. Voir David Hume, 1748, Sect. IV of Enquiry Concerning Human Understanding

     ↩︎
  2. Par contraste, je considère négatif d’affirmer son opinion de façon péremptoire et la brandir en vérité. C’est pourquoi je m’intéresse au behavioral science, notamment les méthodes pour prendre des décisions comme le mediating assessment protocol↩︎

  3. Sinon, je tombe dans le biais de bonne conscience↩︎

  4. que des gens aient des faux espoirs, c’est hors de ma zone de contrôle. Mais que par mes actions ou inactions je laisse des gens avoir de faux espoir me pose problème. Je vais donc faire de mon mieux pour que mon comportement minimise les faux espoirs. ↩︎

  5. En d’autres termes, je m’engage en fonction de la vérité épistémique, que je tente de mettre à jour en fonction des expériences de la vérité réaliste↩︎

  6. c’est aussi pourquoi je m’assure aussi d’être clair sur mes non engagements. ↩︎

  7. D’autant plus lorsque ces arguments ne semblent pas nécessaires à la conversation (notamment, quand ce que je comprends par implicature ne permet pas de jouer le jeu de la communication). Dans ces cas, j’ai une dissonance cognitive entre la volonté de croire que l’autre est de bonne foi et les indices d’un manque de coopération (hooliganisme et arrêt du jeu de la communication). ↩︎