Konubinix' opinionated web of thoughts

Supporter Les Gens Butés

fleeting

  • Référence externe :
  • Référence externe :

Épisode du defakator qui parle de dissonance cognitive et les stratégies pour la réduire.

Il exprime le fait que la dissonance cognitive est un état de souffrance psychologique. Le cerveau va chercher à réduire la dissonance cognitive pour avoir la congruence cognitive en :

  1. dé-crédibilisant le messager. Si le messager n’a pas le valeur, le message est amoindrit.
    • donc n’importe quelle faille de raisonnement de la part du messager sera utilisé (inconsciemment) pour attaquer le messager (voir hareng rouge et ad hominem)
  2. cherchant le support social. Si d’autres pensent comme moi, j’ai peut-être raison (voir preuve sociale)
  3. niant la réalité : trivialisation
  4. trouvant une hypothèses ad-hoc permettant de revenir à un état congruent
  5. accepter l’incohérence

voir – https://www.youtube.com/watch?v=qW1R0XpW7Kg

la dissonance cognitive, c’est souffrir ou s’ouvrir

voir – https://www.youtube.com/watch?v=qW1R0XpW7Kg

Il suggère aussi de bien prendre en compte le fait que la personne en dissonance cognitive étant en souffrance.

Il incite donc à faire très attention quand on observe une dissonance cognitive chez quelqu’un :

  • discuter les arguments les plus fort en premier, car au premier point de blocage, la dissonance cognitive ne permettra pas de traiter les autres arguments,
  • laisser la personne encaisser la dissonance cognitive quand on la détecte. Comme c’est une blessure, on ne veut pas l’ouvrir d’avantage en argumentant encore.
  • discuter de la façon dont la personne croit ce qu’elle croit (entretien épystémique)

Bien entendu, il finit par rappeler que nous sommes tous concernés par la dissonance cognitive et les mécanisme de défense associés. Nous somme donc tous sujet à une apparente mauvaise foi quand c’est en fait notre cerveau qui tente de réparer une blessure. Ainsi, il nous recommande de nous efforcer, quand nous nous sentons mal à l’aise, de prendre du recul sur nous même pour éviter de tomber dans les travers cités plus haut. Il rappelle que c’est lutter contre un phénomène spontanée et que donc, ça nécessite de l’énergie et c’est pas facile.

Notes pointant ici