Konubinix' opinionated web of thoughts

Comment Mettre en Place Mes Prises Ethernet Rj45

fleeting

En discutant du sujet

Tu as deux normes de câblage : T568A et T568B. La seule chose qui change c’est la position des câbles verts et oranges. Il y a 1000 ans (environ) ça changeait quelque chose car tous les câbles ne supportaient pas la même fréquence max. Aujourd’hui c’est juste une question de couleur donc on s’en fout Par contre les deux cotés du câbles doivent utiliser la même norme

Sur les prises femelles qui datent de moins de 200 ans, tu as des indications sur quel câble mettre où. Si tu démontes ta prise femelle, tu devrais voir si c’est câblé en A ou B.

Dans tous les cas, je te conseille l’achat d’un testeur de câble (https://www.amazon.fr/Incutex-testeur-d%C3%A9tecteur-localisateur-rouge-noir/dp/B07BNM4TN6). Même si tu ne l’utilises qu’une fois, tu seras au moins sur que ton câblage est nickel

Du coup, si je comprends bien, je démonte les prises femelles, en fonction de la couleur, je sais si je suis A ou B et le connecte les prises mâles de l’autre côté en conséquence, c’est ça ?

Des références pour mieux comprendre

Première étape, reconnaître le câblage existant

Je suis en B, car les couleurs des fils correspondent aux couleurs affichées sur la partie haute de l’image.

Puis, déterminer la bonne prise

Simplement avec un voltmètre et une pile 9V.

Je branche la pile 9V sur deux fils

Puis je branche un multimètre de l’autre côté, sur un câble que j’ai sacrifié pour l’occasion.

Certaines de mes prises étaient câblées en T568A et d’autres en T568B.

Utiliser les fils vert ou orange m’a permis de me rendre compte de la différence.

Enfin, sertir des prises mâles

Quand je « détortillione » les couples de fils, si je les sépare juste, je me retrouve avec des fils uniques, mais ondulés. Pour avoir des fils bien droits, je me suis rendu compte qu’il était bien de garder en tension chaque couple de fils et le tourner en entier.

Puis, avec ce testeur de ligne, j’ai pu constater que mon sertissage était correct après la troisième tentative.

Utiliser des noyaux (prises femelle) + un petit câble mâle/mâle

Les noyau ont l’avantage qu’on peut réessayer si on a mal câblé. Aussi, ils sont beaucoup plus simples à mettre en place. Il suffit de se laisser guider.

Bien tester son testeur et les câbles de test

J’ai gâché toutes mes prises mâles car le connecteur 8 ne passait pas le test. Je me suis rendu compte qu’il y avait un défaut sur le testeur lui même.

Et la masse ?

J’ai l’impression que la masse n’est pas toujours gérée. Sur certain des câbles que je possède, le testeur ne la détecte pas. Aussi, les noyaux que j’ai acheté n’ont pas d’emplacement prévu à son effet.

Intérêt d’insister sur un fil qui ne passe pas

Même en changeant le testeur, le fil 8 (le marron) semble avoir du mal à passer.

Pourtant, une fois branché, tout « semble » bien se passer.

En fait, les fils ne sont pas tous utilisés tout le temps.

https://wiki.networksecuritytoolkit.org/index.php/LAN_Ethernet_Network_Cable


Je ne comprends pas bien la notion de fast ethernet, mais je pense que je ne possède qu’au maximum des câbles de type 100baseT. Il s’agit de connecter des raspberry pi dans un réseau où la vitesse n’est pas un critère important. Les données véhiculés (en général des photos) sont en général au maximum de l’ordre de quelque MB par seconde. Je n’ai pas d’incitation à aller plus vite que 100Mb/s pour le moment. J’ai simplement étiqueté les prises en question pour indiquer le défaut apparent du fil 8 au cas où j’ai besoin de plus.

Enfin, en testant de copier un gros fichier entre mon PC et un raspberry pi, j’observe un débit d’environ 10MB/s sur les prise pour lesquelles le fil 8 ne passait pas le test mais aussi sur celle dont le fil passait le test.

Bref, je pense que j’aurais pu tester la prise après sertissage en condition réelle en plus d’utiliser le testeur.

Conclusion

J’ai un câble qui marche. Et après connexion, le speedtest me donne.

Sur une base théorique de 100Mbps, je trouve qu’on est plutôt bons.